Biographie

Portrait-Alfredus

France-Antilles - Juin 2017

Grapheur, peintre ou infographiste, le talent d’Alfredus se décline sur tous les supports et son style est aussi varié que ses influences sont nombreuses. De l’univers sous-marin aux portraits, en passant par la musique, l’artiste laisse voguer son inspiration et ne cesse de surprendre. Il collabore avec la marque UKA depuis la saison 15 et son œuvre Road to zion est l’un des best-sellers de la collection.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Mon patronyme nominatif est Alfredus. Je suis né à Nantes, le 6 août 1982. Quelques mois plus tard, mes parents décident de s’établir en Guadeloupe. Caribéen dans l’âme et Guadeloupéen de coeur, d’esprit altermondialiste et sensible à mon environnement. Je m’interroge, au fur et à mesure des années : qu’est-ce que j’ai à faire dans cette vie que personne d’autre ne peut faire à ma place ? À l’évidence, créer ! Dès lors, je mets mon corps à l’épreuve à chacune de mes réalisations, pour donner corps à l’informe et forger l’écho symbolique de mon sentiment et de mes pensées. Il serait dommage de ne connaître qu’une couleur de l’arc-en-ciel, de ne connaître qu’un climat de notre corps.

Quelles sont vos techniques de travail ?

 Je n’ai pas de technique prédéfinie, la réalisation technique dépend de mes exigences. La bombe aérosol, la peinture à l’huile, l’acrylique, le couteau, le pinceau sont autant de médiateurs entre la nature et moi. N’ayant pas de savoir- faire particulier, je cherche la manière la plus simple de procéder. Selon moi, la maîtrise d’une technique compromet la spontanéité d’un geste et entrave les possibilités de découvertes accidentelles.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

L’amour! Cette source est une oeuvre qui inspire une autre oeuvre, elle-même en produit une autre, et ainsi de suite.

 Qu’est-ce qu’être un artiste caribéen aujourd’hui ?

Un artiste caribéen puise son inspiration dans la vie du monde insulaire, conscient que son appartenance insulaire est un conditionnement pour ainsi dire prédéterminé qui, toutefois, ne porte pas préjudice à sa liberté d’artiste.

Commentez-nous l’oeuvre choisie pour illustrer cet article…

C’est l’expression du contraste entre la douceur des tropiques et une certaine tristesse qui peut envahir les paysages. Couleurs chaleureuses et trait noir forcé, ne sont pas là pour peindre l’exotisme mais saisir une réalité humaine pleine de violence et de tendresse.

Road To Zion

Inspiration Of Alfredus
Alfred CASTET was born in France on August 6, 1982. His artist’s name is Alfredus. In 1983 his parents decide to leave metropolitan France to settle on the island of Guadeloupe in the French West Indies. Very much in tune from an early age with the Caribbean way of life, its mixed culture and colored atmosphere, Alfred is very sensitive to this environment which he loves, observes and protects. He claims nothing but harmony. Passion has always animated this young man full of talent. With the passing of years, he discovered after his adolescence that he had an artistic sensibility and more particularly a gift for painting.
With sprays and brushes Alfred pours his emotions into his paintings and wards off bad fate. How could we not adhere to such a free electron! Through his art the artist wants to testify to his youth spent under the Caribbean sun. He draws his inspiration from the Caribbean world and the Caribbean spirit. His paintings, mirrors of his experiences, are like him, bubbling with ideas, expressive in manner but so reserved with words. He speaks about his techniques with the distance which characterizes purists. Through his creations he expresses so many universal sensations:
« I position myself as an islander artist with a traditional-unconventional style. I create in a spontaneous way without betraying my feelings. »

Laisser un commentaire